Warped – 2 Ti Mo

Warped – 2 Ti Mo (Paroles et Traduction)

 

[Intro]

— Allo ?
— Allo ?
— Wé, sé Warped.
— Ya man !
— Ou la ?
— An la, an la.
— É ou byen ?
— Mè si !
— Yeah… É… An ni on biten a di-w la… Imajiné-w…
— Mé palé, an ka kouté-w.
— Poooh… Timal… An pa menm sav ki jan mwen di-w sa hein…
— Mé timal ki wòl a-w ?! Ou sé boug an-mwen, palé frèw !
— Poooh… Zami-la, sizé-w, sizé-w, sizé-w !
— Ya, an ka sizé.
— Wè ! Paskè sa kay… Sa kay déman la… Sa kay déman…
— Ya !

[Pont]

Délè, 2 ti mo… Ka fè kyé a-w fann…
Adan mil mòso, kon lè ou ka aprann…
« Décès » a on bon poto, ki pati avan-w…
Donk, ki pati « trop tôt. »
É ou pa ka konprann.
Doulè ka fè éko andidan a-w kon tanmtanm.
La i yé pa ni rézo, so, apa vou i kay tann…
Ké ni bo pléré gwodlo, sa pa kay fè-y rèvin…
Mandé pou sé-w plito…
Pa pè, tou a-w ka vin…

[Couplet 1]

Ou ké chèché rézon, ou ké mandé-w poukwa.
Fè « notre père », fè sign dè lakwa.
Ou ké rélé anmwé, ou ké ozabwa…
Mal a-w ké fè-w chanté « Hosanna ! »
Konsi ou pa solid ou ké pati on fwa.
A chak fwa, sé konsi sé té prèmyé fwa.
Malgré sa, zò pa ka konprann pwofité dè proch a-zòt pannan yo la.
Lavi-la kout é difisil.
Las trapé bab pou trip initil.
Las manjé-zòt pou biten fitil.
Viv èvè-y rèd, « mais c’est pas si facile. »
Ba proch a-w lanmou pa ridikil.
An pa di-w fo ou an tchou a-y dè lòb o krépiskil !
« Simplement » dè pran tan viv èvè-y.
Avant que la mort ne manipule.

[Refrain]

Tan pou kwè-y, mi ou ja andèy.
Nou pa kay jan wouvrè-y.
Pas alé i ja alé.
Si ou ni on moun an kyè-w.
Profité dè-y !
Avan kè i flex, san menm zò ni tan palé.
Lavi sé on trèt !
Lavi sé on « chienne ! »
Ou ka disparèt, an mwens tan kè ou ka rivé…
Sa an woutyenn, sé kè lanmò pa ka prévyenn.
É on jou mwen osi an ké chapé kon malélivé.

[Couplet 2]

Dényé volonté an-mwen : Brilé-mwen é fou-mwen an lanmè !
Menm si sé on fo ki kyouyé-mwen.
Pon ipokrit pa kay téré-mwen !
Ja ka vwè-zòt é Rest In Peace a-zòt.
Ti statu si Facebook a-zòt.
Prétann kè zò té konnèt-mwen.
Mé èskè zò menm konnèt-zòt ?
Ki ou vyé, ki ou jenn.
Lanmò vin on « histoire » dè « com » é « j’aime. »
R.I.P ka ba-y a la chenn.
« Personelement » mwen sa ka fè-mwen lapenn.
Dè vwè kè menm adan mò a poch a-zòt.
Zò ka rivé touvé mwayen, fè kankan é sinéma a-zòt.
Et ceci par tous les moyens…

[Refrain]

Tan pou kwè-y, mi ou ja andèy.
Nou pa kay jan wouvrè-y.
Pas alé i ja alé.
Si ou ni on moun an kyè-w.
Profité dè-y !
Avan kè i flex, san menm zò ni tan palé.
Lavi sé on trèt !
Lavi sé on « chienne ! »
Ou ka disparèt, an mwens tan kè ou ka rivé…
Sa an woutyenn, sé kè lanmò pa ka prévyenn.
É on jou mwen osi an ké chapé kon malélivé.

[Pont]

Délè, 2 ti mo… Ka fè kyé a-w fann…
Adan mil mòso, kon lè ou ka aprann…
« Décès » a on bon poto, ki pati avan-w…
Donk, ki pati « trop tôt. »
É ou pa ka konprann.
Doulè ka fè éko andidan a-w kon tanmtanm.
La i yé pa ni rézo, so, apa vou i kay tann…
Ké ni bo pléré gwodlo, sa pa kay fè-y rèvin…
Mandé pou sé-w plito…
Pa pè, tou a-w ka vin…

[Refrain]

Tan pou kwè-y, mi ou ja andèy.
Nou pa kay jan wouvrè-y.
Pas alé i ja alé.
Si ou ni on moun an kyè-w.
Profité dè-y !
Avan kè i flex, san menm zò ni tan palé.
Lavi sé on trèt !
Lavi sé on « chienne ! »
Ou ka disparèt, an mwens tan kè ou ka rivé…
Sa an woutyenn, sé kè lanmò pa ka prévyenn.
É on jou mwen osi an ké chapé kon malélivé.

[Refrain]

Tan pou kwè-y, mi ou ja andèy.
Nou pa kay jan wouvrè-y.
Pas alé i ja alé.
Si ou ni on moun an kyè-w.
Profité dè-y !
Avan kè i flex, san menm zò ni tan palé.
Lavi sé on trèt !
Wi ! Lavi sé on « chienne ! »
Ou ka disparèt, an mwens tan kè ou ka rivé…
Sa an woutyenn, sé kè lanmò pa ka prévyenn.
É on jou mwen osi an ké chapé kon malélivé.

[Intro]

— Allo ?
— Allo ?
— Ouais, c’est Warped.
— Ya man !
— Ça va ?
— Ça va, ça va.
— Et tu vas bien ?
— Mais si !
— Yeah… Et… J’ai quelque chose à te dire là… Imagine-toi…
— Mais parle, je t’écoute.
— Hum… Mon pote… Je ne sais même pas comment te dire ça hein…
— Mais qu’est-ce qui ne va pas ?! T’es mon pote… Parle, frère.
— Hum… L’ami, assieds-toi, assieds-toi, assieds-toi !
— OK, je m’assois.
— Ouais ! Parce ce que ça va être… Ça va être dément là… Ça va être dément…
— Ya !

[Pont]

Des fois, deux petits mots… Te fendent le cœur…
En mille morceaux, comme quand tu apprends…
Le décès d’un bon poto, parti avant toi…
Donc parti trop tôt.
Et tu ne comprends pas.
La douleur fait écho en toi comme un tam-tam.
Là où il est, il n’y a pas de réseau, alors, il ne t’entendra pas…
Tu auras beau pleurer à chaudes larmes, ça ne le fera pas revenir…
Tu préférerais être à sa place…
N’ais pas peur, ton tour arrive…

[Couplet 1]

Tu chercheras des raisons, tu te demanderas pourquoi.
Tu prieras, feras le signe de la croix.
Tu seras en détresse, tu seras dans tous tes états…
Ton mal te fera chanter « Hosanna ! »
Comme si tu n’es pas solide, tu partiras un jour.
À chaque fois, c’est comme si c’était la première fois.
Malgré ça, vous ne comprenez pas qu’il faut profiter de vos proches tant qu’ils sont là.
La vie est courte et difficile.
Arrêtez de vous embrouiller pour des choses inutiles.
Arrêtez de vous bouffer pour des choses futiles.
Vivre avec, ce n’est pas si facile.
Donner à ses proches de l’amour n’est pas ridicule.
Je ne dis pas qu’il faut être après lui de l’aube au crépuscule !
Simplement de prendre le temps de vivre avec lui.
Avant que la mort ne manipule.

[Refrain]

Le temps de réaliser, et te voilà déjà en deuil.
Nous ne le reverrons plus jamais.
Parce qu’il s’en est allé.
Si tu portes quelqu’un dans ton cœur.
Profite de lui !
Avant qu’il ne parte, sans que vous ayez le temps de parler.
La vie est traître !
La vie est une chienne !
Tu disparais en moins de temps que tu mets à arriver…
Ce que j’ai retenu, c’est que la mort ne prévient pas.
Et un jour, moi aussi je partirai comme un mal élevé.

[Couplet 2]

Ma dernière volonté : Brûler-moi et fouter-moi dans la mer !
Même si c’est un faux qui m’a tué.
Aucun hypocrite ne m’enterrera !
Je vous vois déjà avec vos « Rest In Peace. »
Vos petits statuts sur Facebook.
Prétendant que vous me connaissiez.
Mais, est-ce que vous vous connaissez vous-même ?
Que tu sois vieux ou jeune.
La mort est devenue une histoire de « com » et de « j’aime. »
Les R.I.P se donnent à la chaîne.
Personnellement, moi ça me fait de la peine.
De voir que même lors de la mort de vos proches.
Vous arrivez à trouver le moyen de faire vos cancans et votre cinéma.
Et ceci par tous les moyens…

[Refrain]

Le temps de réaliser, et te voilà déjà en deuil.
Nous ne le reverrons plus jamais.
Parce qu’il s’en est allé.
Si tu portes quelqu’un dans ton cœur.
Profite de lui !
Avant qu’il ne parte, sans que vous ayez le temps de parler.
La vie est traître !
La vie est une chienne !
Tu disparais en moins de temps que tu mets à arriver…
Ce que j’ai retenu, c’est que la mort ne prévient pas.
Et un jour, moi aussi je partirai comme un mal élevé.

[Pont]

Des fois, deux petits mots… Te fendent le cœur…
En mille morceaux, comme quand tu apprends…
Le décès d’un bon poto, parti avant toi…
Donc parti trop tôt.
Et tu ne comprends pas.
La douleur fait écho en toi comme un tam-tam.
Là où il est, il n’y a pas de réseau, alors, il ne t’entendra pas…
Tu auras beau pleurer à chaudes larmes, ça ne le fera pas revenir…
Tu préférerais être à sa place…
N’ais pas peur, ton tour arrive…

[Refrain]

Le temps de réaliser, et te voilà déjà en deuil.
Nous ne le reverrons plus jamais.
Parce qu’il s’en est allé.
Si tu portes quelqu’un dans ton cœur.
Profite de lui !
Avant qu’il ne parte, sans que vous ayez le temps de parler.
La vie est traître !
La vie est une chienne !
Tu disparais en moins de temps que tu mets à arriver…
Ce que j’ai retenu, c’est que la mort ne prévient pas.
Et un jour, moi aussi je partirai comme un mal élevé.

[Refrain]

Le temps de réaliser, et te voilà déjà en deuil.
Nous ne le reverrons plus jamais.
Parce qu’il s’en est allé.
Si tu portes quelqu’un dans ton cœur.
Profite de lui !
Avant qu’il ne parte, sans que vous ayez le temps de parler.
La vie est traître !
Oui, la vie est une chienne !
Tu disparais en moins de temps que tu mets à arriver…
Ce que j’ai retenu, c’est que la mort ne prévient pas.
Et un jour, moi aussi je partirai comme un mal élevé.

[Intro]

— Allo ?
— Allo ?
— Wé, sé Warped.
— Ouais, c’est Warped.
— Ya man !
— Ou la ?
— Ça va ?
— An la, an la.
— Ça va, ça va.
— É ou byen ?
— Et tu vas bien ?
— Mè si !
— Mais si !
— Yeah… É… An ni on biten a di-w la… Imajiné-w…
— Yeah… Et… J’ai quelque chose à te dire là… Imagine-toi…
— Mé palé, an ka kouté-w.
— Mais parle, je t’écoute.
— Poooh… Timal… An pa menm sav ki jan mwen di-w sa hein…
— Hum… Mon pote… Je ne sais même pas comment te dire ça hein…
— Mé timal ki wòl a-w ?! Ou sé boug an-mwen, palé frèw !
— Mais qu’est-ce qui ne va pas ?! T’es mon pote… Parle, frère.
— Poooh… Zami-la, sizé-w, sizé-w, sizé-w !
— Hum… L’ami, assieds-toi, assieds-toi, assieds-toi !
— Ya, an ka sizé.
— OK, je m’assois.
— Wè ! Paskè sa kay… Sa kay déman la… Sa kay déman…
— Ouais ! Parce ce que ça va être… Ça va être dément là… Ça va être dément…
— Ya !

[Pont]

Délè, 2 ti mo… Ka fè kyé a-w fann…
Des fois, deux petits mots… Te fendent le cœur…
Adan mil mòso, kon lè ou ka aprann…
En mille morceaux, comme quand tu apprends…
« Décès » a on bon poto, ki pati avan-w…
Le décès d’un bon poto, parti avant toi…
Donk, ki pati « trop tôt. »
Donc parti trop tôt.
É ou pa ka konprann.
Et tu ne comprends pas.
Doulè ka fè éko andidan a-w kon tanmtanm.
La douleur fait écho en toi comme un tam-tam.
La i yé pa ni rézo, so, apa vou i kay tann…
Là où il est, il n’y a pas de réseau, alors, il ne t’entendra pas…
Ké ni bo pléré gwodlo, sa pa kay fè-y rèvin…
Tu auras beau pleurer à chaudes larmes, ça ne le fera pas revenir…
Mandé pou sé-w plito…
Tu préférerais être à sa place…
Pa pè, tou a-w ka vin…
N’ais pas peur, ton tour arrive…

[Couplet 1]

Ou ké chèché rézon, ou ké mandé-w poukwa.
Tu chercheras des raisons, tu te demanderas pourquoi.
Fè « notre père », fè sign dè lakwa.
Tu prieras, feras le signe de la croix.
Ou ké rélé anmwé, ou ké ozabwa…
Tu seras en détresse, tu seras dans tous tes états…
Mal a-w ké fè-w chanté « Hosanna ! »
Ton mal te fera chanter « Hosanna ! »
Konsi ou pa solid ou ké pati on fwa.
Comme si tu n’es pas solide, tu partiras un jour.
A chak fwa, sé konsi sé té prèmyé fwa.
À chaque fois, c’est comme si c’était la première fois.
Malgré sa, zò pa ka konprann pwofité dè proch a-zòt pannan yo la.
Malgré ça, vous ne comprenez pas qu’il faut profiter de vos proches tant qu’ils sont là.
Lavi-la kout é difisil.
La vie est courte et difficile.
Las trapé bab pou trip initil.
Arrêtez de vous embrouiller pour des choses inutiles.
Las manjé-zòt pou biten fitil.
Arrêtez de vous bouffer pour des choses futiles.
Viv èvè-y rèd, « mais c’est pas si facile. »
Vivre avec, ce n’est pas si facile.
Ba proch a-w lanmou pa ridikil.
Donner à ses proches de l’amour n’est pas ridicule.
An pa di-w fo ou an tchou a-y dè lòb o krépiskil !
Je ne dis pas qu’il faut être après lui de l’aube au crépuscule !
« Simplement » dè pran tan viv èvè-y.
Simplement de prendre le temps de vivre avec lui.
Avant que la mort ne manipule.

[Refrain]

Tan pou kwè-y, mi ou ja andèy.
Le temps de réaliser, et te voilà déjà en deuil.
Nou pa kay jan wouvrè-y.
Nous ne le reverrons plus jamais.
Pas alé i ja alé.
Parce qu’il s’en est allé.
Si ou ni on moun an kyè-w.
Si tu portes quelqu’un dans ton cœur.
Profité dè-y !
Profite de lui !
Avan kè i flex, san menm zò ni tan palé.
Avant qu’il ne parte, sans que vous ayez le temps de parler.
Lavi sé on trèt !
La vie est traître !
Lavi sé on « chienne ! »
La vie est une chienne !
Ou ka disparèt, an mwens tan kè ou ka rivé…
Tu disparais en moins de temps que tu mets à arriver…
Sa an woutyenn, sé kè lanmò pa ka prévyenn.
Ce que j’ai retenu, c’est que la mort ne prévient pas.
É on jou mwen osi an ké chapé kon malélivé.
Et un jour, moi aussi je partirai comme un mal élevé.

[Couplet 2]

Dényé volonté an-mwen : Brilé-mwen é fou-mwen an lanmè !
Ma dernière volonté : Brûler-moi et fouter-moi dans la mer !
Menm si sé on fo ki kyouyé-mwen.
Même si c’est un faux qui m’a tué.
Pon ipokrit pa kay téré-mwen !
Aucun hypocrite ne m’enterrera !
Ja ka vwè-zòt é Rest In Peace a-zòt.
Je vous vois déjà avec vos « Rest In Peace. »
Ti statu si Facebook a-zòt.
Vos petits statuts sur Facebook.
Prétann kè zò té konnèt-mwen.
Prétendant que vous me connaissiez.
Mé èskè zò menm konnèt-zòt ?
Mais, est-ce que vous vous connaissez vous-même ?
Ki ou vyé, ki ou jenn.
Que tu sois vieux ou jeune.
Lanmò vin on « histoire » dè « com » é « j’aime. »
La mort est devenue une histoire de « com » et de « j’aime. »
R.I.P ka ba-y a la chenn.
Les R.I.P se donnent à la chaîne.
« Personelement » mwen sa ka fè-mwen lapenn.
Personnellement, moi ça me fait de la peine.
Dè vwè kè menm adan mò a poch a-zòt.
De voir que même lors de la mort de vos proches.
Zò ka rivé touvé mwayen, fè kankan é sinéma a-zòt.
Vous arrivez à trouver le moyen de faire vos cancans et votre cinéma.
Et ceci par tous les moyens…

[Refrain]

Tan pou kwè-y, mi ou ja andèy.
Le temps de réaliser, et te voilà déjà en deuil.
Nou pa kay jan wouvrè-y.
Nous ne le reverrons plus jamais.
Pas alé i ja alé.
Parce qu’il s’en est allé.
Si ou ni on moun an kyè-w.
Si tu portes quelqu’un dans ton cœur.
Profité dè-y !
Profite de lui !
Avan kè i flex, san menm zò ni tan palé.
Avant qu’il ne parte, sans que vous ayez le temps de parler.
Lavi sé on trèt !
La vie est traître !
Lavi sé on « chienne ! »
La vie est une chienne !
Ou ka disparèt, an mwens tan kè ou ka rivé…
Tu disparais en moins de temps que tu mets à arriver…
Sa an woutyenn, sé kè lanmò pa ka prévyenn.
Ce que j’ai retenu, c’est que la mort ne prévient pas.
É on jou mwen osi an ké chapé kon malélivé.
Et un jour, moi aussi je partirai comme un mal élevé.

[Pont]

Délè, 2 ti mo… Ka fè kyé a-w fann…
Des fois, deux petits mots… Te fendent le cœur…
Adan mil mòso, kon lè ou ka aprann…
En mille morceaux, comme quand tu apprends…
« Décès » a on bon poto, ki pati avan-w…
Le décès d’un bon poto, parti avant toi…
Donk, ki pati « trop tôt. »
Donc parti trop tôt.
É ou pa ka konprann.
Et tu ne comprends pas.
Doulè ka fè éko andidan a-w kon tanmtanm.
La douleur fait écho en toi comme un tam-tam.
La i yé pa ni rézo, so, apa vou i kay tann…
Là où il est, il n’y a pas de réseau, alors, il ne t’entendra pas…
Ké ni bo pléré gwodlo, sa pa kay fè-y rèvin…
Tu auras beau pleurer à chaudes larmes, ça ne le fera pas revenir…
Mandé pou sé-w plito…
Tu préférerais être à sa place…
Pa pè, tou a-w ka vin…
N’ais pas peur, ton tour arrive…

[Refrain]

Tan pou kwè-y, mi ou ja andèy.
Le temps de réaliser, et te voilà déjà en deuil.
Nou pa kay jan wouvrè-y.
Nous ne le reverrons plus jamais.
Pas alé i ja alé.
Parce qu’il s’en est allé.
Si ou ni on moun an kyè-w.
Si tu portes quelqu’un dans ton cœur.
Profité dè-y !
Profite de lui !
Avan kè i flex, san menm zò ni tan palé.
Avant qu’il ne parte, sans que vous ayez le temps de parler.
Lavi sé on trèt !
La vie est traître !
Lavi sé on « chienne ! »
La vie est une chienne !
Ou ka disparèt, an mwens tan kè ou ka rivé…
Tu disparais en moins de temps que tu mets à arriver…
Sa an woutyenn, sé kè lanmò pa ka prévyenn.
Ce que j’ai retenu, c’est que la mort ne prévient pas.
É on jou mwen osi an ké chapé kon malélivé.
Et un jour, moi aussi je partirai comme un mal élevé.

[Refrain]

Tan pou kwè-y, mi ou ja andèy.
Le temps de réaliser, et te voilà déjà en deuil.
Nou pa kay jan wouvrè-y.
Nous ne le reverrons plus jamais.
Pas alé i ja alé.
Parce qu’il s’en est allé.
Si ou ni on moun an kyè-w.
Si tu portes quelqu’un dans ton cœur.
Profité dè-y !
Profite de lui !
Avan kè i flex, san menm zò ni tan palé.
Avant qu’il ne parte, sans que vous ayez le temps de parler.
Lavi sé on trèt !
La vie est traître !
Wi ! Lavi sé on « chienne ! »
Oui, la vie est une chienne !
Ou ka disparèt, an mwens tan kè ou ka rivé…
Tu disparais en moins de temps que tu mets à arriver…
Sa an woutyenn, sé kè lanmò pa ka prévyenn.
Ce que j’ai retenu, c’est que la mort ne prévient pas.
É on jou mwen osi an ké chapé kon malélivé.
Et un jour, moi aussi je partirai comme un mal élevé.

 

Année : 2015
Vidéo officielle : Warped – 2 Ti Mo.

Warped :
Youtube : WARPED LGC.
Facebook : Warped ( Officiel).
Twitter : https://twitter.com/WarpedOfficiel
Instagram : https://instagram.com/WarpedLGC/

Art Money Group :
Facebook : Art Money Group.
Infos sur le label Art Money Group : L’antillais – Zoom sur AMG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *