NDX – Who Am I ?

[Couplet 1]

Pou kalifié-mwen…
I ni plizyè adjektif.
An ni dé konkiran si tè, sé Mari Jàn é barèt shit.
É menm si ou « alergique » sav toulè an aksésib.
Ni séla i vé vann-mwen, pas an ka méné pakèt chif.
Parkont « personnelement », an pa gyè ka tchèk polis.
Yotout bizen maré-mwen, pas an ka fè anlo nèz-bi.
An ka brilé anlo lèspri, an ké kyouyé-w san fè èskiz !
Gouté-mwen pou pé konprann kè lanmò ni on gou èski.
An sé an… É an pa bizen pon makrèl !
Enmé vwè-w atè vennkatrè asi vennkat.
An enmé ou en lenbé, pété tèt, pété an kab.
An enmé kaché-mwen an jwen a-w lè ou ka ralé lat.
An enmé ou dépandan, enkonsyan adan le tan.
É pou rann-vou pli lèd, an ké raché-w twa-kat dan !
An ké fè-w pété lé plon !
An ké fè-w rété an plan !
É si-w désidé maché é-mwen sa pé’é jen ni mitan ! Biatch !

Atann…
pò’ò-w konprann kimoun an yé ?
Dézyèm kouplé…

[Couplet 2]

An té fèt pou ekzisté andan ghetto a USA.
An té ni onsèl misyon : éradiké minorité.
Sa byen maché ! Nèg té pé tchèk-mwen an ròch ou byen saché.
Ou vrè ki jan lavi rèd é ki jan lanmò-la pa chè…
Mèt bikarbonat, kokayin é tibwen amonyak.
Mi « recette » magik an-mwen pou fè on pakt èvè le dyab.
Koupé-mwen èvè on lanm, brilé-mwen èvè on flanm !
Snifé-mwen an ké ba-w randévou pou vwè ka lanfèr ka sanm !
An ka sonjé jennès an-mwen adan ghetto é favélas…
Alè, an ka viv byen, ka viv andan payèt é stras.
An ni pakèt esklav ka kouri dèyè lekstaz.
An jou ni niméwo « personnel » a Amy Winehouse.
Pran vi a nèg, awa, an pé’é jen las !
Ay di Napoléon sé mwen ki woumèt lèsklavaj !
An ka foukan, an pa enmé ban-mwen an spèktak !
É si ou pò’ò konnèt ki moun an yé…
Non an-mwen sé Crack…

[Couplet 1]

Pour me qualifier…
Il y a plusieurs adjectifs.
J’ai deux concurrents sur terre : Marie-Jeanne et les barrettes de shit.
Et même si tu es allergique, sache qu’à toute heure, je suis accessible.
Il y a ceux qui veulent me vendre, parce que je rapporte un paquet d’argent.
Par contre, personnellement, je ne tchek pas trop la police.
Ils veulent tous m’enfermer, parce que je fais beaucoup de « nes-bi. »
Je brûle beaucoup d’esprit, je vais te tuer sans faire d’excuse !
Goûte-moi pour réaliser que la mort a un goût exquis.
Je suis une… Et je n’ai besoin d’aucune maquerelle !
J’aime te voir à terre 24 h sur 24.
J’aime quand tu as un chagrin, je te pète la tête, te fais péter un câble.
J’aime me cacher dans ton joint quand tu tires des lattes.
Je t’aime dépendant, inconscient dans le temps.
Et pour te rendre plus laid, je t’arracherai trois ou quatre dents !
Je vais te faire péter les plombs !
Je vais te laisser en plan !
Et si tu décides de marcher avec moi, il n’y aura jamais de mi-temps ! Biatch !

Attends…
Tu ne vois pas qui je suis ?
Deuxième couplet…

[Couplet 2]

J’étais fait pour exister dans les ghettos des USA.
J’avais une seule mission : éradiquer les minorités.
Ça a bien marché ! Les noirs pouvaient m’avoir en cailloux ou en sachet.
Tu vois comment la vie est dure et comment la mort n’est pas chère…
Mets du bicarbonate, de la cocaïne et un peu d’ammoniaque.
Voilà ma recette magique pour faire un pacte avec le diable.
Coupe-moi avec une lame, brûle-moi avec une flamme !
Sniffe-moi, je te donnerais rendez-vous pour voir à quoi l’enfer ressemble !
Je me souviens de ma jeunesse dans les ghettos et les favelas…
Maintenant, je vis bien. Je vis dans les paillettes et strass.
J’ai un paquet d’esclaves qui courent après l’extase.
J’ai même le numéro personnel d’Amy Winehouse.
Prendre la vie des nègres, non, je ne m’en lasserai jamais !
Va dire à Napoléon que c’est moi qui ai remis l’esclavage !
Je me barre, je n’aime pas me donner en spectacle !
Et si tu ne vois pas qui je suis…
Mon nom est Crack…

[Couplet 1]

Pou kalifié-mwen…
Pour me qualifier…
I ni plizyè adjektif.
Il y a plusieurs adjectifs.
An ni dé konkiran si tè, sé Mari Jàn é barèt shit.
J’ai deux concurrents sur terre : Marie-Jeanne et les barrettes de shit.
É menm si ou « alergique » sav toulè an aksésib.
Et même si tu es allergique, sache qu’à toute heure, je suis accessible.
Ni séla i vé vann-mwen, pas an ka méné pakèt chif.
Il y a ceux qui veulent me vendre, parce que je rapporte un paquet d’argent.
Parkont « personnelement », an pa gyè ka tchèk polis.
Par contre, personnellement, je ne tchek pas trop la police.
Yotout bizen maré-mwen, pas an ka fè anlo nèz-bi.
Ils veulent tous m’enfermer, parce que je fais beaucoup de « nes-bi. »
An ka brilé anlo lèspri, an ké kyouyé-w san fè èskiz !
Je brûle beaucoup d’esprit, je vais te tuer sans faire d’excuse !
Gouté-mwen pou pé konprann kè lanmò ni on gou èski.
Goûte-moi pour réaliser que la mort a un goût exquis.
An sé an… É an pa bizen pon makrèl !
Je suis une… Et je n’ai besoin d’aucune maquerelle !
Enmé vwè-w atè vennkatrè asi vennkat.
J’aime te voir à terre 24 h sur 24.
An enmé ou en lenbé, pété tèt, pété an kab.
J’aime quand tu as un chagrin, je te pète la tête, te fais péter un câble.
An enmé kaché-mwen an jwen a-w lè ou ka ralé lat.
J’aime me cacher dans ton joint quand tu tires des lattes.
An enmé ou dépandan, enkonsyan adan le tan.
Je t’aime dépendant, inconscient dans le temps.
É pou rann-vou pli lèd, an ké raché-w twa-kat dan !
Et pour te rendre plus laid, je t’arracherai trois ou quatre dents !
An ké fè-w pété lé plon !
Je vais te faire péter les plombs !
An ké fè-w rété an plan !
Je vais te laisser en plan !
É si-w désidé maché é-mwen sa pé’é jen ni mitan ! Biatch !
Et si tu décides de marcher avec moi, il n’y aura jamais de mi-temps ! Biatch !

Atann…
Attends…
pò’ò-w konprann kimoun an yé ?
Tu ne vois pas qui je suis ?
Dézyèm kouplé…
Deuxième couplet…

[Couplet 2]

An té fèt pou ekzisté andan ghetto a USA.
J’étais fait pour exister dans les ghettos des USA.
An té ni onsèl misyon : éradiké minorité.
J’avais une seule mission : éradiquer les minorités.
Sa byen maché ! Nèg té pé tchèk-mwen an ròch ou byen saché.
Ça a bien marché ! Les noirs pouvaient m’avoir en cailloux ou en sachet.
Ou vrè ki jan lavi rèd é ki jan lanmò-la pa chè…
Tu vois comment la vie est dure et comment la mort n’est pas chère…
Mèt bikarbonat, kokayin é tibwen amonyak.
Mets du bicarbonate, de la cocaïne et un peu d’ammoniaque.
Mi « recette » magik an-mwen pou fè on pakt èvè le dyab.
Voilà ma recette magique pour faire un pacte avec le diable.
Koupé-mwen èvè on lanm, brilé-mwen èvè on flanm !
Coupe-moi avec une lame, brûle-moi avec une flamme !
Snifé-mwen an ké ba-w randévou pou vwè ka lanfèr ka sanm !
Sniffe-moi, je te donnerais rendez-vous pour voir à quoi l’enfer ressemble !
An ka sonjé jennès an-mwen adan ghetto é favélas…
Je me souviens de ma jeunesse dans les ghettos et les favelas…
Alè, an ka viv byen, ka viv andan payèt é stras.
Maintenant, je vis bien. Je vis dans les paillettes et strass.
An ni pakèt esklav ka kouri dèyè lekstaz.
J’ai un paquet d’esclaves qui courent après l’extase.
An jou ni niméwo « personnel » a Amy Winehouse.
J’ai même le numéro personnel d’Amy Winehouse.
Pran vi a nèg, awa, an pé’é jen las !
Prendre la vie des nègres, non, je ne m’en lasserai jamais !
Ay di Napoléon sé mwen ki woumèt lèsklavaj !
Va dire à Napoléon que c’est moi qui ai remis l’esclavage !
An ka foukan, an pa enmé ban-mwen an spèktak !
Je me barre, je n’aime pas me donner en spectacle !
É si ou pò’ò konnèt ki moun an yé…
Et si tu ne vois pas qui je suis…
Non an-mwen sé Crack…
Mon nom est Crack…

 

Année : 2008
Vidéo officielle : Ndx – Devinette.

NDX :
Youtube : Ndx Music.
Facebook : Ndx Music.
Twitter : https://twitter.com/Ndx1988
Site : http://t.co/OKZDqjOwTu
Deezer : http://www.deezer.com/artist/99596
Soundcloud : https://soundcloud.com/ndx1988

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *